Retour sur la Google IO 2015

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu la Google IO 2015. Comme chaque année Google présente ses prochaines innovations pour l’année. A programme pas mal de nouveautés mais je resterais sur ce qui m’anime, le développement d’app Android.

Android M

Google annonce Android M, comme l’année dernière avec Android L, devenu par la suite Android Lollipop. Principale mission d’Android M, « optimiser l’expérience ». Six points clés d’Android M ont été présentés.

macgpic-1432831871-3167153487954-sc-op

Android M améliore le fonctionnement des permissions. Les permissions sont les autorisations que l’on donne à une application pour accéder à son calendrier, ses contacts, son numéro de téléphone… Avec Android M, on peut accorder certaines permissions et pas d’autres, alors qu’il fallait auparavant tout autoriser sans autre choix. C’est une amélioration bienvenu pour la confidentialité.

macgpic-1432831927-3222603201919-sc-op

Deuxième point clé : « Chrome custom tabs ». C’est comme avoir Chrome directement intégré à son application, avec ce que cela implique comme avantage : autocomplétion des formulaires, sauvegarde des données de connexion…

macgpic-1432832170-3465911409372-sc-op

3e point clé : « App links ». Les apps peuvent se lier les unes aux autres. Cela devrait faciliter le passage d’une app à une autre.

4e point clé : Android Pay. Une API de paiement qui prend en charge la NFC. Elle est présentée comme une « plateforme ouverte » que les développeurs peuvent utiliser librement. Elle fonctionne d’ores et déjà dans 700 000 points de vente aux États-Unis.

macgpic-1432832445-3740934077675-sc-op

5e point clé : la prise en charge native de la reconnaissance digitale. Les fabricants n’auront plus à développer leur propre solution pour intégrer des capteurs d’empreinte digitale.

macgpic-1432832572-3867994151144-sc-op

6e et dernier point clé : une meilleure autonomie. Grâce aux capteurs des terminaux, Android M reconnait quand ils ne sont pas utilisés depuis un moment et quitte les apps pour économiser de l’énergie.

Cloud Messaging, le service de push de Google, est maintenant compatible avec iOS. 70 milliards de messages sont envoyés chaque jour.

macgpic-1432836920-8215984641412-sc-op

Les développeurs peuvent personnaliser leur page sur Google Play pour mieux mettre en avant leurs apps.

Android Wear

Plus de 4 000 apps disponibles sur Android Wear. Fin avril, Tim Cook annonçait 3 500 apps sur Apple Watch.

macgpic-1432833322-4618327781086-sc-op

Aucune nouveauté pour l’OS, seulement quelques rappels des dernières mises à jour.

Android Studio

Android Studio passe en version 1.3 avec la prise en charge du C et C++. Polymer, le framework pour les interfaces, est finalisé. Le site CocoaPods devient le canal de distribution officiel pour les SDK iOS de Google.macgpic-1432836678-7974341488916-sc-op

Et vous, qu’avez vous pensé de cet keynote ? N’hésitez pas à partager et a débattre dans les commentaires.

Tout ce que vous devez savoir sur le portage des apps Android et iOS vers Windows 10

Sans doute la plus grand nouvelle, lors de la conférence de Microsoft, est que les développeurs seront en mesure d’apporter les applications Web, les applications de bureau (Win32), ainsi que Android et iOS applications mobiles pour le Windows Store. Pourtant, chacun de ceux-ci fonctionnent différemment, et il ya beaucoup de nuances à prendre en considération; j’ai recueilli des informations de Todd Brix, directeur général d’applications et du Windows Store, pour obtenir un peu plus de détail.

Tout d’abord, sur le lancement de Windows 10, les développeurs ne seront en mesure d’apporter des applications Web pour le Windows Store. Les toolkits Win32, Android et iOS ne seront pas prêts à temps. Ils arriveront dans le cadre de mises à jour ultérieures.

Ensuite, il semble y avoir beaucoup de confusion quant à ce que les dispositifs de ces applications pourront fonctionner. Brix expliqué les options comme ceci:

Pont Processus Fonctionne sur
WebView Utilise code web comme une application native Tout dispositif de Windows 10
.NET Et Win32 Séquence et repackage du code Win32 comme Appx Desktop uniquement
Android: Java / C ++ Fonctionne sur le sous-système Android appareils mobiles avec puce ARM : téléphones et petite tablette
iOS: Objectif C Objective C au C ++ Techniquement fonctionne sur tout appareil Windows 10 – cependant, il ne tire pas de l’interface universelle et contrôles universels si l’application n’est pas automatiquement à l’échelle / adapter aux différentes tailles d’écran.

En bref, les applications Android et iOS peuvent être portés vers plus que les téléphones sous Windows 10, mais il ya quelques détails à considérer.

Android

Pour apporter vos applications Android à Windows 10, vous aurez besoin du « pont » universel de Windows pour Android, également connu sous le nom de projet Astoria. Vous pouvez l’essayer en avant première. Il est disponible pour tout le monde en vous inscrivant ici.

La boîte à outils du projet Astoria permet aux développeurs de construire des applications de Windows 10 en réutilisant leurs projets Android, je l’espère avec quelques modifications du code. Test et débogage des applications peuvent même être faites en utilisant votre IDE préféré; les développeurs ne doivent pas utiliser Visual Studio.

Alors que dans la documentation, Microsoft décrit que le projet Astoria est destiné à la création d’applications pour téléphones sous Windows 10, comme indiqué dans le tableau ci-dessus, votre application peut techniquement travailler sur base d’ARM des téléphones sous Windows 10. Windows 10 sur ces appareils comprend un sous-système Android, qui, naturellement, ne fonctionne pas sur Windows 10. Cela signifie également que Windows x86 10 tablettes ou téléphones, par exemple, ne seront pas en mesure d’exécuter ces applications.

Si les développeurs le veulent, ils peuvent tout simplement arrêter là. Mais ils peuvent, cependant, prendre les choses plus loin et utiliser une bibliothèque d’interopérabilité de Microsoft pour intégrer les services Microsoft dans leur application « avec très peu d’effort« .

De cette façon, les développeurs d’applications Android peuvent générer des revenus à la fois Google Play et Windows Store, en utilisant une base de code commune.

iOS

Pour apporter vos applications iOS vers Windows 10, vous aurez besoin du « pont » universel Windows pour iOS , aussi connu comme projet Islandwood. Ceux intéressés à l’essayer en avant première, il est disponible pour tout le monde en vous inscrivant ici.

Contrairement au projet Astoria, la boîte à outils du projet Islandwood permet aux développeurs de construire des applications de Windows 10 en utilisant un langage de programmation iOS, « Objective-C », nous l’espérons avec des changements minimes. Les tests et le débogage des applications doit être fait en utilisant Visual Studio (Islandwood vous permet d’importer votre projet Xcode).

Dans sa documentation, Microsoft décrit le projet Islandwood comme étant destiné à la création d’applications Windows. Comme décrit dans le tableau ci-dessus, alors que cela est techniquement vrai, vous aurez plus de chance de porter des applications iPhone à Windows 10 pour les téléphones et les applications iPad à Windows 10 pour les tablettes de la même taille.

Si les développeurs le veulent, ils peuvent tout simplement arrêter là. Mais ils peuvent, cependant, prendre les choses plus loin et profiter de services Windows ainsi que d’étendre leur application et prendre avantage de la plate-forme Windows Universal .

Dernières pensées

La stratégie de Microsoft ici est très complexe, mais il se résume à ceci: La société veut apporter développeurs en amour avec d’autres plates-formes Windows 10. Il est très possible les détails ici va changer, d’autant que ces outils sont en avant-première; nous vous tiendrons au courant si et quand cela arrive.

Formation Android pour Appside chez M2i

En Juin 2014, j’ai formé 3 stagiaires de la société Apside pour l’agence de Lille.

En 5 jours, ils ont pu voir comment réaliser une application Android « simple » grâce aux Activités puis faire la même application en passant par les Fragment. Nous avons vu également comment faire pour détecter le type de device sur lequel l’application est lancée. Les stagiaires ont pu s’essayer aux appels asynchrones de web service JSON développés pour l’occasion. Le tout pour répondre au mieux aux attentes des cahiers des charges des clients.

N’hésitez pas à demander votre formation ici (devis gratuit).

Tab Fragment pour iOS

Lors d’un projet iOS, on m’a demandé de créer un composant Android très beau et très propre. J’ai voulu le partager avec vous. Si vous souhaitez intégrer ce composant c’est très simple il suffit de l’ajouter à vos sources et de l’initialiser avec un tableau de UIViewController. Les titres des onglets seront le titre de vos controllers.

Dans quel projet allez vous intégrer cet composant ?

Télécharger

Enregistrement screencast pour Video2Brain

IMG_0236

Pendant une semaine je suis allé enregistrer des screencasts dans les locaux de Vidéo2Brain en Autriche. Vidéo2Brain est  une entreprise de formation vidéo sur Internet. J’ai produit pour eux  trois formations Android en vidéo. La première a été publiée hier et parle la connexion du NFC,  du Bluetooth et du Wifi direct. Vous pouvez la retrouver ici. N’hésitez pas regarder la vidéo de présentation ainsi que les trois videos gratuites avant de télécharger la formation. Pour ceux qui ne connaissent pas vous pouvez allez regarder ma fiche de formateur.

Je commence à avoir l’habitude de faire des formations. Mais là, face à un ordinateur, je n’avais pas le retour du stagiaire que j’ai habituellement. C’est un exercice assez difficile, je dois parler de ce que je suis en train d’écrire à un public que je ne vois pas, face à une caméra. Je répétais plusieurs fois la formation avant même de l’enregistrer. Je faisais l’application par petits morceaux puis je répétais le texte que je voulais dire et enfin j’enregistrer la séquence.

Lors des prochaines sorties des formations je le notifierais ici dans ce post.

Bonne formation!

IMG_0226

Mon studio d’enregistrement.

iOS 7 déjà copié !

iOS 7 n’est pas encore sorti que l’éditeur Hi Tools Studio a créé une application sur Android qui contrôler la musique, les connections, le niveau de batterie … directement sur un panneau qui se déroule quand on glisse le doigt du bas de l’écran vers le haut. Exactement comme sur iOS 7 vous me direz. Là ou cela va plus loin, c’est qu’il a copié totalement le look de control center de iOS 7. Retiré à la demande d’Apple mi-juillet, il revient aujourd’hui depuis une autre adresse sur le Google Play Store.

unnamed  ios7.controlcenter

Je vous laisse regarder sa vidéo de présentation.


Mise à jour Android 4.3

Quoi de neuf ?

jb-android-43

 

Pour les possesseurs de la Nexus 7 (2012) qui avaient noté de gros soucis de ralentissement et de plantages, cette mise à jour leur corrige leurs soucis. C’est en partie grâce à la fonction TRIM qui permet à Android de mieux gérer la suppression des blocs de données de la mémoire flash utilisée pour le stockage, en indiquant au contrôleur lesquels ne sont plus utilisés. En résulte un accès aux données plus rapide sur l’espace de stockage, et donc beaucoup moins de ralentissements.

 

 

 

jb-btle

Il ajoute également la gestion du Bluetooth LE appelé aussi Bluetooth Smart qui permet de se connecter sans appairage avec une multitude d’objet. La même technologie qu’Apple utilise pour faire de la géolocalisation. A croire qu’Android aussi va peut-être abandonner le NFC ?

Avec la nouvelle API, vos applications peuvent numériser efficacement des périphériques et des services d’intérêt. Pour chaque appareil, vous pouvez vérifier les services pris en charge par UUID GATT et gérer les connexions par ID du périphérique et de la force du signal. Vous pouvez vous connecter à un serveur GATT hébergé sur le périphérique et lire ou écrire des caractéristiques ou enregistrer un écouteur pour recevoir des notifications chaque fois que ces caractéristiques changent.

 

 

jb-profiles-restrictions-n713Android 4.3 étend la fonctionnalité multi-utilisateurs pour les tablettes avec des profils restreints, une nouvelle façon de gérer les utilisateurs et leurs capacités sur un seul appareil. Avec des profils restreints, les propriétaires de tablettes peuvent rapidement mettre en place des environnements séparés pour chaque utilisateur, avec la possibilité de gérer les restrictions à grain plus fin dans les applications qui sont disponibles dans ces environnements. Les profils restreints sont idéal pour les amis et la famille, les utilisateurs invités, des kiosques, des dispositifs de point de vente, et plus encore.

Pour les développeurs, les profils restreints offrent une nouvelle façon d’offrir plus de valeur et de contrôle à vos utilisateurs. Vous pouvez appliquer des restrictions d’applications – du contenu ou des fonctionnalités de contrôle qui sont pris en charge par votre application – et en faire la publicité pour les propriétaires de tablettes dans les paramètres de configuration de profil.

Inscription séminaire Android

Lundi 24 juin de 14h à 17h
IUT Calais-Boulogne, rue Louis David à Calais – Salle S039

L’objectif de ce séminaire est de présenter une nouvelle approche du développement sous Google Android pour les applications du domaine de l’informatique industrielle où la gestion de capteurs et actionneurs est primordiale. L’utilisation du SDK Android nécessite une connaissance du langage Java pour mener à bien le développement d’une application. Ce langage de POO n’est pas toujours naturellement enseigné et mis en pratique dans nos formations et cela peut constituer un frein et un inconvénient majeur à sa mise en oeuvre pour le développement d’applications Android. On propose de faire abstraction de cette connaissance dans la mesure du possible en mettant à disposition une interface et ses librairies de classes qui simplifieront la programmation sous Android, même si les bases de la POO doivent être acquises. Un exemple d’application permettant de visualiser et enregistrer les données des accéléromètres équipant une tablette Android vous sera présenté.

>> Télécharger le formulaire d’inscription

Intervenants :

Christophe BOUCHER (Maître de Conférences, IUT Calais-Boulogne – Dpt GEII)
christophe.boucher@lisic.univ-littoral.fr

Jean-Philippe DESCAMPS (Indépendant Développeur/Formateur iOS – Android)
jeanphilippe.descamps@gmail.com

Formation Keyneosoft

IMG_1471 1

J’ai pu former deux personnes de chez Keyneosoft sur le développement Android avancé. Cette formation se dérouler du 7 janvier au 15 janvier 2013. Pendant cette formation nous avons abordé les tests unitaires, les services Web (Saop, JSON, XML), les préférences d’une application Android, stockage des fichiers, changement de thème, les fragments, la gestion de la mémoire, l’optimisation de mémoire, la sécurité des applications, ProGuard, le cryptage, et enfin la génération Java Doc.

Formation MSI Formation

IMG_1454 1J’ai la chance de pouvoir former un chercheur universitaire sur le développement Android. Son but étant de se former afin de pouvoir t’expliquer à ses élèves l’utilisation des capteurs sur Android. Cette formation se dérouler du 17 décembre 19 décembre 2012 à l’IUT de Calais. Cette formation portait donc  sur  les capteurs, le GPS et l’accélérateur. Nous avons eu une approche plus technique et théorique sur la programmation android afin de dirigeait plus vers l’enseignement que sur la création d’applications dans le futur.