Tout ce que vous devez savoir sur le portage des apps Android et iOS vers Windows 10

Sans doute la plus grand nouvelle, lors de la conférence de Microsoft, est que les développeurs seront en mesure d’apporter les applications Web, les applications de bureau (Win32), ainsi que Android et iOS applications mobiles pour le Windows Store. Pourtant, chacun de ceux-ci fonctionnent différemment, et il ya beaucoup de nuances à prendre en considération; j’ai recueilli des informations de Todd Brix, directeur général d’applications et du Windows Store, pour obtenir un peu plus de détail.

Tout d’abord, sur le lancement de Windows 10, les développeurs ne seront en mesure d’apporter des applications Web pour le Windows Store. Les toolkits Win32, Android et iOS ne seront pas prêts à temps. Ils arriveront dans le cadre de mises à jour ultérieures.

Ensuite, il semble y avoir beaucoup de confusion quant à ce que les dispositifs de ces applications pourront fonctionner. Brix expliqué les options comme ceci:

Pont Processus Fonctionne sur
WebView Utilise code web comme une application native Tout dispositif de Windows 10
.NET Et Win32 Séquence et repackage du code Win32 comme Appx Desktop uniquement
Android: Java / C ++ Fonctionne sur le sous-système Android appareils mobiles avec puce ARM : téléphones et petite tablette
iOS: Objectif C Objective C au C ++ Techniquement fonctionne sur tout appareil Windows 10 – cependant, il ne tire pas de l’interface universelle et contrôles universels si l’application n’est pas automatiquement à l’échelle / adapter aux différentes tailles d’écran.

En bref, les applications Android et iOS peuvent être portés vers plus que les téléphones sous Windows 10, mais il ya quelques détails à considérer.

Android

Pour apporter vos applications Android à Windows 10, vous aurez besoin du « pont » universel de Windows pour Android, également connu sous le nom de projet Astoria. Vous pouvez l’essayer en avant première. Il est disponible pour tout le monde en vous inscrivant ici.

La boîte à outils du projet Astoria permet aux développeurs de construire des applications de Windows 10 en réutilisant leurs projets Android, je l’espère avec quelques modifications du code. Test et débogage des applications peuvent même être faites en utilisant votre IDE préféré; les développeurs ne doivent pas utiliser Visual Studio.

Alors que dans la documentation, Microsoft décrit que le projet Astoria est destiné à la création d’applications pour téléphones sous Windows 10, comme indiqué dans le tableau ci-dessus, votre application peut techniquement travailler sur base d’ARM des téléphones sous Windows 10. Windows 10 sur ces appareils comprend un sous-système Android, qui, naturellement, ne fonctionne pas sur Windows 10. Cela signifie également que Windows x86 10 tablettes ou téléphones, par exemple, ne seront pas en mesure d’exécuter ces applications.

Si les développeurs le veulent, ils peuvent tout simplement arrêter là. Mais ils peuvent, cependant, prendre les choses plus loin et utiliser une bibliothèque d’interopérabilité de Microsoft pour intégrer les services Microsoft dans leur application « avec très peu d’effort« .

De cette façon, les développeurs d’applications Android peuvent générer des revenus à la fois Google Play et Windows Store, en utilisant une base de code commune.

iOS

Pour apporter vos applications iOS vers Windows 10, vous aurez besoin du « pont » universel Windows pour iOS , aussi connu comme projet Islandwood. Ceux intéressés à l’essayer en avant première, il est disponible pour tout le monde en vous inscrivant ici.

Contrairement au projet Astoria, la boîte à outils du projet Islandwood permet aux développeurs de construire des applications de Windows 10 en utilisant un langage de programmation iOS, « Objective-C », nous l’espérons avec des changements minimes. Les tests et le débogage des applications doit être fait en utilisant Visual Studio (Islandwood vous permet d’importer votre projet Xcode).

Dans sa documentation, Microsoft décrit le projet Islandwood comme étant destiné à la création d’applications Windows. Comme décrit dans le tableau ci-dessus, alors que cela est techniquement vrai, vous aurez plus de chance de porter des applications iPhone à Windows 10 pour les téléphones et les applications iPad à Windows 10 pour les tablettes de la même taille.

Si les développeurs le veulent, ils peuvent tout simplement arrêter là. Mais ils peuvent, cependant, prendre les choses plus loin et profiter de services Windows ainsi que d’étendre leur application et prendre avantage de la plate-forme Windows Universal .

Dernières pensées

La stratégie de Microsoft ici est très complexe, mais il se résume à ceci: La société veut apporter développeurs en amour avec d’autres plates-formes Windows 10. Il est très possible les détails ici va changer, d’autant que ces outils sont en avant-première; nous vous tiendrons au courant si et quand cela arrive.

Apple présente Analytics un outil pour les développeurs

Mercredi, Apple a introduit un nouvel outil d’analyse d’app pour tous les développeurs iOS enregistrés. Initialement, la firme à la pomme avait mis cet outil à la disposition des développeurs qui en faisaient la demande. Mais, à partir de maintenant, tout le monde peut obtenir l’outil à travers l’interface d’iTunes Connect.

Importance de l’analyse

Analytics permet aux développeurs de modifier les applications de manière qu’ils obtiennent plus de satisfaction en termes d’augmentation du nombre de téléchargements. En outre, l’analyse peut montrer la direction pour une commercialisation efficace des applications. Les développeurs peuvent obtenir une solution à 360 degrés pour faire que leurs applications soient populaires grâce à des analyses. L‘analyse joue un rôle crucial sur la route vers la popularisation d’une application.

Le rôle de par salves dans la fabrication de l’outil

Initialement, Apple avait un contrôle total sur les données de comportement des clients sur l’App Store, tout en refusant de les partager avec des tiers analystes ou les développeurs.

En Février dernier, Apple a racheté salves, une société d’analyse app, pour faire son propre outil d’analyse d’app. La société a fait cet outil pour Apple, répondant à la demande de longue date des développeurs iOS.

Utilité DE Analytics d’apple

Ces jours-ci, l’outil d’analyse a prouvé être aussi l’un des outils les plus pratiques pour les développeurs et les entreprises qui ont des applications mobiles sur l’App Store. 

Certaines des utilisations remarquables de l’outil d’analyse d’Apple sont les suivants:

Maintenant, il est facile pour les développeurs d’apprendre des choses en ce qui concerne le comportement des clients. Ils peuvent facilement savoir la façon de trouver et de télécharger des applications par des clients. Ils peuvent obtenir et accéder aux données concernant les applications sur les appareils des clients. Par exemple, combien de temps ils utilisent et pour combien de temps ils gardent une application sur leurs appareils, etc. En outre, les développeurs peuvent apprendre le nombre de points de vue sur leur page App Store et la source de trafic Web.

En bref, les développeurs peuvent tirer toutes les données nécessaires concernant le comportement des clients par le biais de ces outils.

Conclusion

Google dispose d’un robuste outil d’analyse pour les deux sites web et applications. Comme le numéro applications iOS est en pleine progression, il était nécessaire pour Apple de venir avec son propre outil d’analyse. Il était en demande depuis un certain temps et, enfin, Apple répond à cette demande en présentant Analytics. Il donnera une meilleure résistance aux développeurs iOS pour rester en avance dans la compétition.

Apple Watch Simulateur

Le 19 novembre 2014, Apple lança enfin son SDK pour l’Apple Watch !
Ni une ni deux, je télécharge le Xcode beta 6.2 avec iOS 8.2 et je commence une nouvelle extension Apple Watch. Juste pour voir ce que ça donne dans le simulateur, je sélectionne la target et je cherche après l’Apple Watch simulateur… il n’y en a pas ! Il faut absolument passer un device sous iOS 8.2 ! Trop tôt ! Avec ce qu’on a vu comme problème depuis la sortie du 8.0 Merci mais je vais attendre.

Bon il ne reste plus qu’une solution : Créer un simulateur pour Apple Watch !

Aussitôt dit, je l’ai fait et le propose à la communauté pour que vous aussi vous puissiez préparer vos prototypes d’applications Apple Watch !

interfacebuilder

Vous le trouverez sur mon compte GitHub : https://github.com/Jean-PhilippeDESCAMPS/AppleWatchSimulateur

N’hésitez pas a donner votre avis dans les commentaires !

Popping

Très à la mode en ce moment, j’en ai déjà fait une présentation ici, le framework pop de Facebook est très simple à prendre en main, mais certain nous montre comment l’utiliser en affichant quelques exemples.

Grâce à Popping est une collection d’exemples d’animation pour les applications iOS. La quasi-totalité d’entre elles ont été créés en utilisant le moteur d’animation pop Facebook.

 

 

FlatUIKit

On a tous eu un jour le même problème quand on est développeur, nos interfaces sont ultras moches ! (Dans 90% des cas)

Aujourd’hui, grâce au flat design on réussit un peu mieux à faire des jolies choses… Enfin, ça reste moche mais au moins c’est flat ^_^

FlatUIKit vient à notre secours : https://github.com/Grouper/FlatUIKit. Basé sur les couleurs (Flat UI Colors) et les principes du flat design.

Avec cette librairie, je ne vais pas dire fini les soucis, mais au moins fini le temps passé à custom une classe UIButton (par exemple) pour en faire un bouton flat avec des bords arrondis et un effet au touch.

68747470733a2f2f7261772e6769746875622e636f6d2f47726f757065722f466c617455494b69742f6d61737465722f4578616d706c652f524541444d45253230696d616765732f667569627574746f6e2d736d616c6c2e676966

D’autres éléments sont disponibles comme un UIPopoverController :

68747470733a2f2f7261772e6769746875622e636f6d2f47726f757065722f466c617455494b69742f6d61737465722f4578616d706c652f524541444d45253230696d616765732f667569706f706f766572636f6e74726f6c6c65722d736d616c6c2e676966

Formation Android pour Appside chez M2i

En Juin 2014, j’ai formé 3 stagiaires de la société Apside pour l’agence de Lille.

En 5 jours, ils ont pu voir comment réaliser une application Android « simple » grâce aux Activités puis faire la même application en passant par les Fragment. Nous avons vu également comment faire pour détecter le type de device sur lequel l’application est lancée. Les stagiaires ont pu s’essayer aux appels asynchrones de web service JSON développés pour l’occasion. Le tout pour répondre au mieux aux attentes des cahiers des charges des clients.

N’hésitez pas à demander votre formation ici (devis gratuit).

Autre Framework Paper : Shimmer

shimmer.gifAujourd’hui, on reparle d’une librairie proposer par Facebook. Après la librairie pop qui propose des animations pour iOS et OSX, je vous propose de s’arrêter sur Shimmer, ou en français scintiller. Très simple à mettre en place, quelques lignes de code, elle ne sera pas utile pour tous vos projets mais je trouvais intéressant de vous montrer tout ce que peut nous proposer Facebook en ce moment en rapport avec leur dernière application Paper

FBShimmeringView *shimmeringView = [[FBShimmeringView alloc] initWithFrame:self.view.bounds];
[self.view addSubview:shimmeringView];

UILabel *loadingLabel = [[UILabel alloc] initWithFrame:shimmeringView.bounds];
loadingLabel.textAlignment = NSTextAlignmentCenter;
loadingLabel.text = NSLocalizedString(@"Shimmer", nil);
shimmeringView.contentView = loadingLabel;

// Start shimmering.
shimmeringView.shimmering = YES;

Très simple non ?

A part pour faire comme le lock screen d’apple, pensez-vous mettre en place un jour cette lib dans l’un de vos projets futurs ?

Framework Paper (pop)

pop.gif

Pop est un moteur d’animation extensible pour iOS et OS X. L’API permet une intégration rapide avec les bases de code existants Objective-C et permet à l’animation d’un bien sur n’importe quel objet. Ce framework est testé et approuvé par l’application Paper.

C’est ce que Facebook nous propose avec cette librairie disponible sur leur compte github. L’application Paper est aujourd’hui disponible au pays de l’oncle sam.  Apparemment, pop est également utilisée dans l’application Facebook pour toutes les animations (zoom, déplacements de photos,…)

Le code est relativement rapide à mettre en place et il est possible de lier une animation à n’importe quel objet existant. Je vous propose donc de revenir vers vous plus tard avec un projet qui incluera les superbes animations de cette lib. 

N’hésitez pas à mettre dans les commentaires les apps que vous avez développé qui utilise ce framework.

Comment résoudre le problème de distribution OTA sur son serveur

Un titre assez long mais que veut dire ce qu’il veut dire…
Depuis la mise à jour en 7.1, iOS n’accepte plus l’installation d’application en OTA si le serveur n’est pas sécurisé en SSL (https).

Alors comment résoudre ce problème sans passer à la caisse auprès de nos hosteurs préférés ?

La méthode dropbox

Je l’ai trouvé sur plusieurs forum et j’ai pu la mettre en place facilement et très rapidement avec mon application.

En gros la méthode est la même que d’habitude mais moins automatique. Pour que le téléchargement fonctionne il faut que le .plist soit sur un serveur sécurisé. Cela se passe en 3 étapes :
– créez votre ipa et votre plist
– upload votre ipa sur votre serveur
– mettre le plist sur dropbox et récupérer le lien publique (ex: )
– remplacer le lien sur votre balise a avec le lien dropbox en changeant « https://www.dropbox.com/s/zu32i0gdczec262/application.plist » par « https://dl.dropboxusercontent.com/s/zu32i0gdczec262/application.plist »

Et vous, quelles solutions avez-vous trouvé ? Dites-le dans les commentaires.

Tab Fragment pour iOS

Lors d’un projet iOS, on m’a demandé de créer un composant Android très beau et très propre. J’ai voulu le partager avec vous. Si vous souhaitez intégrer ce composant c’est très simple il suffit de l’ajouter à vos sources et de l’initialiser avec un tableau de UIViewController. Les titres des onglets seront le titre de vos controllers.

Dans quel projet allez vous intégrer cet composant ?

Télécharger